Category Archives: Non classé

Nos Projets LEADER

Création d’un espace-test

Le territoire de St Maximin vit actuellement une déprise agricole, avec un abandon de l’activité lié à un vieillissement de la population agricole. De plus, il existe un contexte de reconquête des friches très important sur le territoire intercommunal (environ 330 ha de terres sont en friches sur la commune de St Maximin). De part ces contextes et son implication dans l’animation du milieu rural et dans l’accompagnement de jeunes dans l’installation agricole, le Lycée Privé Provence Verte, associé au travers d’une convention avec l’ADEAR et la Communauté de Communes Ste Baume Mont-Aurélien a créé un espace test, certifié AB, en maraîchage sur la commune de St Maximin (quartier Bonneval). Un espace test a pour but de tester un projet de création d’une activité agricole sur un lieu donné et pour un temps défini. C’est une mise en situation en grandeur réelle.

Afin de garantir le bon fonctionnement de l’espace test, le lycée a fait une demande de subvention LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale). Cette subvention a permis d’acquérir du matériel agricole neuf (tracteur maraîcher, kit d’irrigation, planteuse et arracheuse de pommes de terres, serres maraîchère, etc.) mais aussi de permettre de financer deux animateurs dont leur rôle est de s’assurer que le projet se déroule dans de bonnes conditions (mise en place d’une commission de sélection des candidats, construction du projet en lien avec les différents partenaires, accompagnement des testeurs sur le plan technique et économique, assurer les débouchés commerciaux des productions de l’espace test, accompagnement de l’installation définitive du testeur en fin de période d’espace test). Ainsi, le montant de subvention accordé concernant le matériel s’élève à 102 497,27 € et celui concernant l’animation s’élève à 6 820,10 €.

Depuis sa création en 2016, l’espace test a vu passer deux testeurs. Leur période de test est actuellement terminée. Un des testeurs s’est installé en maraîchage à Sillans la Cascade et l’autre testeur a trouvé un emploi dans le secteur agricole. L’espace test va ainsi accueillir deux nouveaux testeurs en 2018.

Dans les prochaines années, il est prévu de créer un espace test en production volaillère, certifié AB également.

L’objectif à long terme de l’espace test est de redynamiser la filière maraîchage et avicole sur le territoire de la Provence Verte.

A travers cette action, le lycée répond directement aux objectifs de la stratégie LEADER Provence Verte Sainte-Baume de consolider les filières et les micro-filières de territoire. En effet, dans un contexte où la demande en produits bio et locaux est croissante, notamment dans la restauration collective, l’installation agricole constitue un enjeu majeur pour une transition durable du territoire créatrice d’activités et d’emplois valorisant les ressources locales pour satisfaire des besoins locaux.

 

Une mini-motteuse en Provence Verte

Actuellement, les maraîchers bio sur le territoire de la Provence Verte sont devant une problématique importante concernant l’approvisionnement de leurs jeunes plants certifiés bio. La majorité de ces maraîchers est obligé d’acheter leurs plants dans les Bouches-du-Rhône ou le Vaucluse, nécessitant des coûts de transport importants et impactant significativement leurs coûts de production. C’est dans ce contexte que le Lycée Privé Provence Verte s’est associé à quatre maraîchers en Provence Verte, tous certifiés AB, pour imaginer de créer un collectif de producteurs pouvant mutualiser une machine de productions de jeunes plants.

Les objectifs initiaux étaient de :

  • Mutualiser une mini-motteuse entre quatre maraîchers et le lycée
  • Produire localement des jeunes plants maraîchers bio
  • Diminuer les coûts de production de la filière bio locale en maraîchage
  • Favoriser l’approvisionnement de la restauration hors domicile locale en légumes bio
  • Faciliter l’installation de jeunes maraîchers sur St Maximin et les communes avoisinantes
  • Diminuer les temps de transport des maraîchers en question
  • Faciliter l’approvisionnement du point de vente collectif en projet
  • Favoriser l’enseignement pratique des jeunes du lycée

Afin de financer cette mini-motteuse, le Lycée Privé Provence Verte a bénéficié de subventions LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale) dont le montant s’élève à 12 026.40 €.

 

 

Préparation aux Concours / CAP Petite enfance

En lien avec le Centre de formation continue de MIRAMAS, le lycée Privé Provence Verte prépare plusieurs formations dans le cadre de la formation continue.

Cliquez sur :

CAP « Petite enfance » Formation en Alternance sur une année

Préparation au Concours d’AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE (Epreuves orales)

Préparation au Concours D’AIDE-SOIGNANT(e) (Epreuves orales)

Préparation au Concours d’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers

 

 

Si vous souhaitez postuler, il faudra simplement envoyer au lycée Privé Provence Verte, une demande par lettre écrite et manuscrite, avant le 15 juin. Un comité de sélection des candidats est réuni chaque année, fin juin. Pour cela, vous serez contacté(e) au téléphone par l’établissement.

 

creche infimière

 

 

L’apprentissage : un diplôme et un emploi

Vous avez entre 15 ans et 30 ans, vous avez un niveau de fin de 3ème, vous souhaitez trouver un emploi tout en passant un diplôme professionnel, vous aimez les travaux agricoles (viticulture, élevage, horticulture, grandes cultures, …), … vous pouvez signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise agricole du Centre Var.

Date limité d’inscription : 30 novembre 2018

Accès à la formation

L’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus (moins de 30 ans). Exceptionnellement, l’âge d’entrée en apprentissage peut être amené à 15 ans révolus, si le jeune a terminé le premier cycle de l’enseignement secondaire (classe de 3eme de collège).

 

Débouchés

Le titulaire du CAPa possède une qualification de niveau V qui lui permet :

– d’entrer dans la vie active en qualité d’ouvrier qualifié (salarié d’une exploitation agricole)
– de poursuivre des études préparant un autre CAPa (niveau V), un Brevet Professionnel (BP) de niveau IV ou un baccalauréat professionnel de niveau IV

 

Déroulement de la formation

La formation se fait par la voie de l’apprentissage. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail. Cette formation se déroule sur 2 années . L’apprenti passe 12 semaines par an en formation théorique et professionnelle à l’école. Il a 5 semaines de congés payés par an, et il travaille tout en se formant, chez son maître d’apprentissage pendant le temps restant (35 semaines).

 

Pour plus de renseignements, il suffit de contacter le Lycée Privé Provence Verte au 04 94 86 52 93 ou la responsable de formation au 07 81 68 53 81

Visitez aussi l’onglet « apprentissage« 

Les parcours de formation apprentissage

Le Bac Technologique STAV

Pourquoi choisir un Bac STAV : Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant ?

 

Vous pouvez cliquez sur les vidéos suivantes :

La vidéo du CNEAP sur les classes de Bac « S » et « STAV »

La vidéo des classes de la filière  » STAV » au Lycée Privé Provence Verte

 

 

Le Bac STAV propose des enseignements généraux et technologiques dans les domaines de l’agriculture, du service en milieu rural, de l’alimentation et de l’environnement fournissant une culture commune humaniste, scientifique et technologique.

Le Bac STAV prépare à la poursuite d’études vers toutes les spécialités du Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) : production agricole, aménagement de l’espace, commercialisation des produits agricoles… et vers un grand nombre de BTS de l’éducation nationale voire d’autres possibilités (IUT, universités…) et aussi les classes prépa TB (Technologie Biologie) : classe prépa scientifique spécifique au STAV et au bac STL, notamment pour être ingénieur agronome ou vétérinaire.

Au Lycée Privé Provence Verte, nous proposons deux options (EIL) : Technologie de la production agricole et Service en milieu rural.
Le Bac STAV se prépare après une classe de seconde générale et technologique. Le Bac STAV est la suite logique de l’option Ecologie, Agronomie, Territoire, Citoyenneté et Développement durable en seconde générale.

Bac STAV : Matières enseignées

Le Bac STAV comporte donc au Lycée Privé Provence Verte deux spécialités : Technologie de la production agricole et Service en milieu rural.

 

Neuf matières pluridisciplinaires de tronc commun :
– Langue française, littératures et autres modes d’expression.
– Langue et cultures étrangères (Anglais et Espagnol)
– Activité physique, connaissance du corps et santé
– Mathématiques et technologies de l’informatique et du multimédia
– L’homme et le monde contemporain
– Espaces, territoires et société
– Le fait alimentaire
– Gestion du vivant et des ressources
– Matière et énergie dans les systèmes
Un espace d’initiation locale (1 domaine au choix)
– Technologie de la production agricole
– Service en milieu rural

 

Le programme du Bac STAV comprend aussi une période de huit semaines de stage : cinq semaines de stage individuel en entreprise (immersion en entreprise de production ou de Service à la personne ) et trois semaines de stage collectif (étude de territoire, visites d’entreprises, voyage d’études… éducation à la santé et au développement durable).

Le Bac STAV fonctionne en partie en contrôle continu…et pour partie en épreuves terminales (session du BAC en juin en fin de première et de terminale).

Débouchés : que faire après un Bac STAV ?

Le Bac STAV n’est pas un diplôme à caractère professionnel. Pour exercer un métier, il sera nécessaire de prolonger vos études par d’autres formations : courtes comme les BTSA (BTS Agricoles), certains BTS, certains IUT et préparation de concours (infirmière, éducateur, …)  ou longues comme les études de Biologie dispensées en facultés ou des études en école d’ingénieurs, agronome ou vétérinaire, en passant par les classes préparatoires aux concours.

Ce Bac Technologique est reconnu comme un bac d’excellence qui permet à un jeune une diversité d’orientations professionnelles.

Des jeunes français en Allemagne…

ECHANGE FRANCO ALLEMAND

Cela fait maintenant 14 ans que nous procédons à un échange d’élèves avec l’école Léo STERNBERG (Limburg).

 

 

22 élèves des classes de 2nde, 1ere et terminale productions, services et STAV sont partis en Allemagne pour une semaine d’échanges avec l’école Léo Sternberg de Limbourg. Ce voyage est subventionné par l’OFAJ. (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse : https://www.ofaj.org/ )

 

 

Ce séjour a été l’occasion de découvrir l’histoire et la culture du pays avec la visite de l’université des vins et spiritueux de Geisenheim, du musée de Bonn, du mémorial d’Hadamar et du Matématikum (musée des maths).

En cette période de l’Avent nous avons aussi pu profiter de la gastronomie allemande et des marchés de Noël.

Enfin, l’immersion dans les familles a permis aux élèves de découvrir les us et coutumes du pays, le système scolaire et, surtout d’échanger avec leurs correspondants.

La semaine a paru bien courte et les « aurevoirs » furent difficiles ! Nous attendons avec impatience de les accueillir en Provence au mois de mars.

 

Agnès ARGENTO, Professeur du Lycée.

 

 

ofaj1

 

Un site internet : http://www.ofaj.org

all2015e all2015a all2015b all2015c all2015d all2015

 

Un regard bienveillant sur des élèves fragiles…

Quel dessein pour le destin des orphelins, dans la continuité d’une main tendue vers une main perdue ?

Le lycée, en lien avec la Fondation d’Entreprise OCIRP, a mis en place un dispositif d’accompagnement de jeunes adolescents et plus particulièrement de jeunes orphelins. C’est ainsi que le lycée a suivi 11 orphelins de père, de mère, ou des deux parents sur l’année scolaire 2013/2014. Bienveillance, suivi personnalisé, lien avec la famille, coaching, tutorat, soutien scolaire, … bref, la communauté éducative du lycée (enseignants et éducateurs) se mobilise sur ce profil d’élèves fragiles.

 

 

Vivre au lycée ne se limite pas à la seule acquisition de connaissances.

“On ne réussit bien que là où l’on se sent bien”, telle pourrait être la devise de l’établissement. Aussi, la vie culturelle et sportive, l’organisation de plages horaires de détente (foyer des élèves,…), un internat agréable et convivial, des activités à taille humaine,… facilitent la qualité de vie des élèves. Une écoute particulière est mise en place dans le cadre de diverses activités (Débat des Internes, les « heures » de vie de classe, des relations au sein de la vie scolaire « adultes et jeunes » basées sur l’écoute,…). Tout cela facilite le bien être des élèves au sein de l’établissement.

 

 

Le lycée Privé Provence verte répondant à ses missions éducative et professionnelle, vise à permettre à l’élève de développer ses capacités humaines et ses compétences techniques en assurant l’accroissement des chances de chacun.

 

 

Les orphelins : une priorité d’établissement.

A la recherche d’un label « accueil des plus fragiles et des orphelins ».

Notre établissement scolaire, sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, a engagé depuis plus de deux ans une action visant à mieux accompagner les élèves orphelins de l’établissement. Avec l’aide de Laetitia SIDOBRE, éducatrice, la dimension éducative de l’établissement s’est renforcée en accentuant l’écoute du jeune et le soutien à la parentalité.

A la rentrée 2013, nous avons accueilli 11 élèves orphelins. 

Dans cette synthèse, nous verrons le témoignage de 7 orphelins. Chaque élève a parlé sans retenue, mais tous ne vivent pas leur orphelinat de la même manière.

 

Corinne …

Comme l’élève nous l’avait confié lors du premier entretien, elle continue à aller voir un psychologue. Malgré des difficultés, l’élève progresse et améliore ses notes. Elle vit bien sa scolarité au sein de l’établissement. A l’école, son comportement n’est pas altéré. L’élève est motivée pour continuer au sein de l’établissement. Elle projette d’être plus tard infirmière pour être au service des autres.

Joëlle :

Joëlle, élève de 4ème, est âgée de 13 ans et continue toujours à se confier à son animal familier car rien ne sera répété. Elle souhaite changer d’établissement car sa famille lui manque. En effet, l’élève est interne et son père lui manque beaucoup. Elle aime bien les professeurs du lycée.

L’élève conserve une moyenne correcte de 14/20 pour le deuxième trimestre. Son projet est de travailler dans l’univers des chevaux.

Raphaël :

Malgré le décès de son papa survenu récemment, Raphaël n’a pas changé de comportement avant et après le décès de son père. Son niveau scolaire n’est pas altéré. En effet, la moyenne de Raphaël a augmenté et les professeurs et l’équipe éducative remarquent de la volonté chez l’élève. Raphaël n’a pas encore de projet bien défini pour l’avenir. Les stages en entreprise devraient l’aider.

Lucas :

L’élève avait une « mise en garde travail » au premier trimestre. Lucas est plutôt un élève moyen. Ses notes n’ont pas augmenté au deuxième trimestre, ce qui n’empêche pas Lucas de garder le sourire. Il est orphelin de père. Ses projets pour l’avenir restent encore à définir.

Dylan :

Dylan dont la maman est décédée en 2008 est un élève qui au 1er trimestre a eu un « avertissement travail » et une « mise en garde comportement ». Les notes de l’élève sont en baisse au 2nd trimestre. L’élève souhaiterait se rapprocher de son papa pour avoir « sa liberté » comme il précise comme faire de la moto cross. Mais, Dylan peut se montrer dévoué et courageux. Il souhaiterait se diriger vers un CFA, sans forcément définir encore le métier qu’il aimerait.

Aurélia :

Aurélia avait obtenu les « encouragements » au 1er trimestre. La moyenne de l’élève a baissé, au 2nd trimestre ce qui s’explique par des irrégularités dans le travail d’une matière à l’autre. C’est une jeune fille qui reste sérieuse et volontaire. Elle est interne et sa vie en collectivité l’aide à grandir. Sa maman est fière de sa fille. Aurélia souhaiterait être éducatrice plus tard.

Océane :

Océane est toujours aussi motivée.

Lors du 1er trimestre, Océane avait eu une « mise en garde comportement » pour insolence et bavardage. Les notes de l’élève restent moyennes et son comportement reste à améliorer en particulier par rapport aux bavardages. Nous pensons qu’elle peut progresser et nous l’aidons dans ce sens. Océane est une élève qui a du caractère et elle souhaiterait être éducatrice ou encore travailler pour l’Armée.

 

 

Un accompagnement bienveillant a été engagé par Laetitia SIDOBRE, qui permet à l’ensemble de ces élèves de poursuivre une scolarité avec plus de sérénité.

 

 

Un protocole en plusieurs étapes :

 

  • Une inscription est réalisée en présence du jeune, de sa famille et du chef d’établissement, en juin de l’année scolaire n-1. L’objectif est d’étudier le projet du jeune, ses motivations, ses difficultés, … et imaginer avec lui une marge de progrès, en intégrant des aspects comme son comportement, son attitude, ses résultats scolaires, …
  • Lors de la rentrée scolaire, une réunion d’équipe enseignante permet de mieux appréhender la situation de chaque jeune orphelin. L’objectif est de partager en équipe, pour mieux faire réussir le jeune.
  • L’éducatrice, Laetitia SIDOBRE, se met en relation avec chaque famille, dans l’objectif d’optimiser les liens « famille / jeune / école ».
  • Chaque jeune orphelin est ensuite rencontré par l’éducatrice, en octobre, pour définir avec lui, un suivi personnalisé, ou encore un projet de parcours individualisé.
  • A ce stade, tout est possible : Plusieurs situations :
      • Le jeune se sent bien, ses résultats sont satisfaisants, … l’éducatrice fera des points réguliers avec les enseignants et sa famille. Une rencontre par trimestre peut suffire avec le jeune.
      • Le jeune a besoin d’être aidé. Comment évaluer ce besoin d’aide ? Les enseignants peuvent alerter l’éducatrice sur le plan scolaire. Les éducateurs de la vie scolaire peuvent noter des difficultés d’intégration. Les maîtresses d’internat peuvent aussi alerter si le jeune interne ne se sent pas bien, … ou encore sa famille, un camarade de classe, un professionnel dans le cadre des stages en entreprise …
      • Lorsque l’alerte est donnée, une rencontre est générée (en lien avec le Responsable de vie scolaire et / ou le Chef d’établissement), avec le jeune et très souvent sa famille. Un projet est alors élaboré. Dans ce projet, plusieurs ressources de l’établissement peuvent intervenir : l’éducatrice, des ateliers scolaires de soutien, des temps d’échanges, des mises en projets, l’internat, les temps de soutien scolaire en étude du soir, le CDI, du coaching, des temps supplémentaires de stage en entreprise, … L’objectif est de se donner des espaces de liberté pour que le jeune puisse se sentir soutenu, en évaluant ses besoins et en essayant toujours d’actionner ses qualités, ses envies, en partant toujours des souhaits du jeune. La lutte contre toute forme de décrochage est une priorité d’établissement. Dans le cadre d’un suivi très individualisé, l’éducatrice peut contacter la famille quotidiennement, faire le point avec le jeune et ses professeurs chaque jour, l’accompagner en stage en entreprise, … bref, le suivi devient permanent.
  • Laetitia Sidobre effectue chaque semaine une synthèse écrite, diffusée à l’ensemble de la communauté éducative (personnels de vie scolaire et enseignants).
  • Enfin, une rencontre obligatoire et systématique est organisée le vendredi après-midi avec le Responsable de la vie scolaire pour faire un bilan verbal de la semaine du suivi des jeunes orphelins de l’établissement.
  • A la rentrée 2014, nous avons mis en place ce suivi auprès de 11 jeunes orphelins de père ou de mère.

 

 

 

En Conclusion : 

Les élèves ne sont pas tous « égaux » devant l’école et il est du rôle d’un établissement scolaire de mieux considérer la différence. L’histoire d’un jeune, et de façon plus générale de sa famille, a un impact considérable dans la vie du jeune en question. Le deuil constitue une épreuve très difficile pour les jeunes. L’accompagnement qui a été engagé par Lætitia SIDOBRE, au sein même du milieu scolaire, permet de mieux considérer cette difficulté et de poursuivre ce chemin bien souvent en « silence ». L’écoute devient alors la meilleure des stratégies pour l’éducateur en milieu scolaire et le jeune orphelin.

Enfin, nous pouvons remercier très chaleureusement la Fondation d’Entreprise OCIRP, et notamment Madame PINQUIER BAHDA, Madame ENFREIN et Madame COMBEAU, ainsi que Madame BOUSQUET, notre marraine et salariée de la Fondation.

 

 

Lætitia SIDOBRE, Educatrice et Christian BRAYER, Chef d’établissement

Lycée Privé Provence verte / LEAP St Maximin Chemin du Prugnon

83470 St Maximin. Tel : 04 94 86 52 93 / Fax : 04 94 59 78 91

Un site internet : http://www.fondation-ocirp.fr/

logo

L’Agriculture « Bio », un modèle pour les Restaurants scolaires

L’exploitation du Lycée fait le « pari » qu’il est possible de mettre en place des calendrier techniques adaptés aux rythmes de l’activité d’un Restaurant scolaire, tout en respectant le cahier de certification « Bio ». L’exploitation agricole est en conversion « Bio », depuis le 23 octobre 2013. Salades, tomates, choux, épinards, pommes de terre, courgettes, yaourts au lait de chèvres, … et bientôt de la volaille de chair… Bref, les élèves et apprentis sont intégrés dans les processus de production, et tous les produits sont consommés au restaurant scolaire du lycée agricole.

 

Par ailleurs, en lien avec la SAFER, la Chambre d’Agriculture du Var, l’ADEAR, les élus locaux, … des jeunes s’installeront d’ici moins d’une année, sur la plaine de St Maximin.

 

Un Projet qui a du « sens » !

 

vigne1 serre traite

Le lombricompostage au service d’un lycée agricole et d’un territoire

Le lycée agricole de St Maximin a mis en place un lombricomposteur dont l’objectif est de favoriser le compostage de la matière organique issue des animaux du lycée (moutons, chèvres, chevaux, …). En effet, ces animaux herbivores de l’établissement agricole produisent chaque année environ 15 tonnes de fumier peu décomposé sur une surface relativement réduite (1,5 hectare). L’objectif est donc de produire du compost qui sera ensuite utilisé sur les parcelles maraîchères du lycée. Bref, un beau projet mené par des élèves de l’établissement (classes de 4ème, 3ème et secondes), des professeurs techniques et aussi un partenaire financier : LA FONDATION D’ENTREPRISE CRÉDIT AGRICOLE PROVENCE CÔTE D’AZUR, dont la Présidente Andrée SAMAT est très sensible aux actions de développement durable et de respect de l’environnement. Le lycée remercie vivement ce partenaire précieux pour croire dans de tels projets pédagogiques au service des élèves, d’un territoire et de professionnels de l’Agriculture.

fondation du crédit agricole

composteur1 composteur composteur2

lombrics

compost

Préparation de la rentrée 2013

Les demandes d’inscription pour la rentrée 2013 sont ouvertes.
Où se renseigner ?

Par téléphone au : 04 94 86 52 93
Par e-mail à : st-maximin@cneap.fr

Si vous contactez l’établissement par téléphone, un rendez vous pourra être fixé avec le directeur, Monsieur Christian BRAYER. Lors de l’entretien, votre enfant devra obligatoirement être présent dans l’objectif d’évaluer sa motivation et son envie d’intégrer l’établissement. Il faudra aussi apporter ses bulletins trimestriels de l’année en cours.

Les objectifs de l’entretien seront multiples :

– Evaluer la motivation du jeune,

– Commencer (ou continuer) à définir un projet professionnel ou personnel,

– Evaluer les capacités scolaires du jeune, par rapport à la formation choisie,

– Définir un contrat moral entre la famille, le jeune et l’établissement,

– Définir une stratégie de réussite.

Après l’entretien, une réponse écrite sera envoyée à la famille, sous une quinzaine de jours.

 

A la rentrée 2014, pour les élèves dont les résultats seront médiocres l’année précédente, il sera demandé au jeune, en lien avec sa famille, de travailler sur un cahier de vacances, dès le mois juillet 2014. L’objectif est d’engager le jeune dans un processus de travail régulier. Le cahier de vacances sera remis en main propre au directeur de l’établissement, Monsieur BRAYER, dès la rentrée scolaire 2014, à l’appel des élèves.

 

Enfin, tous les nouveaux élèves pré-inscrits seront invités à passer des tests de positionnement, en présence de leur professeur principal, vers la fin juin 2014. L’objectif est de permettre une première prise de contact entre le jeune, le professeur principal et l’établissement en général.

Les journées Portes ouvertes

Chaque année, le lycée organise deux 1/2 journées « portes ouvertes ». La première se situe au mois de mars, la seconde au mois de mai.

Cette année les « Portes ouvertes » se dérouleront de 9h à 12h, les Samedi 16 Mars 2013 et Samedi 4 mai 2013.

 

Lorsque vous entrez dans l’établissement, vous êtes accueillis par des personnels et élèves du lycée.

Vous disposez de plusieurs pôles :

 

Dans le Bâtiment C, cinq pôles « info » avec la présence d’enseignants :

– Pôle info « 4ème et 3ème »

– Pôle info « Productions animales »

– Pôle info « Services aux personnes »

– Pôle info « viticulture »

– Pôle info « Seconde Gt et filière STAV »

 

Vous pourrez visiter dans ce bâtiment C plusieurs salles : la santé Santé / social, la salle « cuisine pédagogique », la salle « éducation socio culturelle » et enfin, les différentes salles de classe.

Vous pourrez rencontrer cinq personnes à votre disposition pour les inscriptions. De même, des enseignants seront à votre service pour toutes les questions d’orientation.

 

Dans le Bâtiment D, le secteur « administratif » est à votre disposition pour les calculs de bourses et autres demandes de nature administrative.

Toujours dans ce même bâtiment (bâtiment D), une garderie est organisée si vous avez des jeunes enfants. Cela vous laissera du temps pour une visite du lycée !

 

Un service « boisson » sera organisé par les personnels de cuisine, à partir de 10h00.

 

Vous pourrez visiter les internats « garçons » et « filles » et rencontrer les éducateurs de la vie scolaire. N’hésitez pas à le faire si votre enfant décide d’être un élève interne.

 

Vous pourrez aussi visiter notre exploitation pédagogique, avec les chèvres, les moutons, les chevaux, … et les petits animaux. Ce lieu constitue un « cœur pédagogique » de l’établissement.

 

Le CDI (Centre d’Information et de documentation), les salles informatiques, … se situent au sein du Bâtiment B, proche de l’entrée de l’Internat réservé aux filles.

 

La chapelle de l’établissement peut être enfin visitée, si vous le souhaitez.

Les « Portes ouvertes » représentent très souvent un moment privilégié entre des familles et une équipe enseignante. Nous sommes à votre service dans l’intérêt des jeunes, des parents et des professionnels.

 

Vous souhaitez inscrire votre enfant au Lycée Privé Provence verte ! Que faut-il faire ?

 

Vous devez vous rendre dans Bâtiment C.

Cinq personnes sont à votre disposition :

– Madame COUPARD (filière services aux personnes),

– Madame ARGENTO (filière services aux personnes),

– Monsieur LUCOT (filière technologique et productions animales / Vigne et vin),

– Monsieur BUSTELO (filière technologique, classes de 4ème et 3ème),

– Monsieur BRAYER, directeur de l’établissement, pourra aussi vous renseigner (toutes classes)

Un dossier d’inscription vous sera remis suite à un entretien avec l’une de ces personnes. Cet entretien permet de vérifier l’adéquation entre le projet du jeune et la formation demandée, son niveau scolaire, sa motivation, son comportement et son attitude, sa volonté de réussir au Lycée. L’école doit être lieu de réussite pour les jeunes !